RADIO(S)

Alerte info
Wanted : Je recherche un rédacteur chroniqueur pour des d'articles sur Saint Seiya en tous genres ...




Une adaptation d’un manga en version anime s’accompagne toujours de nombreux changements tant sur le fond que sur la forme.


Pour la forme, la version papier en noir et blanc est remplacé par des images colorées permettant de constater immédiatement que l’armure d’andromède est de couleur rose. Il peut y avoir des différences liés à l’esthétique mais également plus logique comme le fait que le grand pope porte un masque pour dissimuler sa véritable identité. Pour l’anime le gore est censuré( le cygne noir n’arrache plus son oeil mais le haut de son casque, ce qui est moins logique). Les combats gagnent en dynamisme, fini les attaques impressionnantes mais néanmoins statique, il y a enfin du mouvement quand Seiya utilise les météores de pégase. L’amélioration visuelle s’accompagne d’un ajout auditif puisque les personnages ont enfin une voix les rendants plus vivant. Une voix adaptée à la personnalité du personnage contribue à la rendre davantage charismatique. Mais le format télévisuel est également plus rapide( Seiya bat Cassios et Shina durant le premier épisode alors que cela représente 2 gros épisodes du manga), ce qui nécessite des changement sur le fond de l'histoire quand elle rattrape le manga.


Pour rallonger la série, il convient d’exploiter les personnalités des protagonistes, et notamment celle de Tatsumi qui passe pour un rabat joie ridicule. La cerise sur le gâteau est la fois où il décide d’aller combattre seul le chevalier des flammes contre l’ordre direct d’Athéna, il se fait capturer et conduit les méchants jusqu’à elle. Nul! Quand on se croit plus courageux que les vrais chevaliers on assume jusqu’au bout en se faisant tuer comme un grand au lieu de mettre tout le monde en danger! Peut être voulait il survivre pour révéler à Saori qu’elle est la déesse Athéna? Mitsumasa Kido ne lui révèle pas cela dans l’anime. Il n’est pas non plus le père des 100 enfants envoyés à l’entraînement de chevalier. Ikki ne devient donc méchant qu’en raison de la mort d’Esmeralda. La partie où il affronte Jango apparaît plus tard et les autres chevaliers de bronze lui viennent en aide. Shaka de la vierge n’apparaît que plus tard, l’anime a dû penser que son combat contre le lion était suffisant pour l’introduire dans l’histoire.


Image associée

Le sanctuaire lieu essentiel de l’intrigue

Les scènes au sanctuaire sont légions avant chaque attaque grâce notamment à Jigar du hibou et Phaeton de la chauve souris, 2 personnages qui assureront le rôle de chef des armées du sanctuaire. Un titre permettant de diriger tous les chevaliers à part les armures d’or mais il ne semble pas y avoir de lien hiérarchique entre eux, il n’a de compte à rendre qu’au grand pope, ce qui n’est pas forcément un avantage car il punit violemment l’échec. D’autres nouveaux personnages seront également créé pour l’anime afin qu’il y ait davantage de combat. Dont le chevalier de cristal qui sera tué par son élève Hyoga après avoir été ensorcelé par le grand pope qui réalise ainsi l’illusion diabolique pour la première fois et nous démontre perpétuellement sa puissance et sa mainmise sur le sanctuaire; ce qui est incompréhensible c’est qu’il simule sa mort pour se faire passer pour son frère. Camus du verseau n’est plus le maître de Hyoga mais celui du chevalier de cristal. Dans l’anime, Hyoga n’est plus chargé par le sanctuaire d’éliminer les autres chevaliers de bronze, sans doute parce qu’il n’était pas motivé dans le manga. Nous découvrons également la vie d’aveugle de Shiryu et sa reprise de l’entraînement.

Mais certains ennemis disparaissent sans explication et c’est bien dommage, une preuve de l’improvisation nécessaire mais sans réel sérieux, l’exemple notable est la création de 3 chevaliers d’acier par Mitsumasa Kido. Une bonne idée de base mais ils font plus de la figuration qu’autre chose et se volatilise avant la bataille finale…

La bataille du sanctuaire est la partie préférée des fans, c’est excellent dans le manga et l’anime met les petits plats dans les grands en ajoutant plein de combat entre les maisons dont l’ultime tentative de Phaeton. Un des petit plus appréciable se révèle peu avisé car Aioros retient les chevaliers de bronze pendant 1H dans sa maison afin de les tester alors qu’Athéna doit être sauvée d’urgence.

Différence incompréhensible avec le manga, si c’est bien Aphrodite qui a tué le chevalier de céphée, dans l’anime c’est Milo qui l’as combattu et le poisson l’a secrètement aidé, ce qui est vraiment indigne pour des chevaliers d’or d’y aller à 2 contre 1 ! Une modification scénaristique sans intérêt puisque Shun n’a pas l’occasion d’en parler avec le scorpion. Shura du capricorne se considère dans l’anime comme le plus loyal chevalier d’Athéna alors que dans le manga c’est un traître (mais cette version est invalidée depuis des années car il est dorénavant toujours dépeint comme un chevalier dévoué). Le manga est pessimiste quand à la survie des chevaliers de bronze à la fin (Car Kurumada voulait arrêter la série ) tandis que l’anime plus au courant de la suite nous démontre bien que tous sont vivants.

La partie Hadès le sanctuaire possède également un grand nombre de combats supplémentaires, mais bref, car les chevaliers d’argent sont aussi ressuscités. Ce qui permet d’occuper les chevaliers de bronze contrairement au manga où la moitié se pointait à la fin, Ikki est également présent. Le combat Rhadamanthe vs bélier, lion et scorpion est plus impressionnant que celui bâclé du manga, cancer et poisson en bénéficient eux-aussi. A contrario, la partie enfer n’a rien de nouveau hormis les spectres de la 8ème prison qui meurt les uns après les autres au lieu de crever tous en même temps face aux bélier, lion et scorpion. Il y avait pourtant matière à en rajouter puisque les enfers sont complètement sous exploité dans les 2 versions. A quoi bon faire une grande carte des enfers si c’est pour n’en montrer que la moitié? Elysion ne redresse pas la barre non plus.


Image associée

Asgard: le grand ajout

L’anime ayant rattrapé le manga, il devient difficile de meubler quand il n’y a pas suffisamment matière pour remplir l’épisode hebdomadaire. La solution consistera à innover en créant une saison complémentaire avec le manga. L’histoire inédite concerne cette fois-ci la mythologie nordique et se passe dans le royaume enneigé d’Asgard. De nouveaux ennemis sont créés pour l’occasion dont le descendant d’un ennemi vaincu par le chevalier d’or de la balance. Et oui, cette saison permet pour la première fois de lever le voile sur le passé de Doko. Alors que les adversaires ont été décimés, Sorento de la sirène fait une apparition inattendu et affronte le chef des guerriers d’Asgard. Le lien est ainsi réalisé avec le manga, notamment quand Poséidon enlève Athéna d’une façon plus impressionnante que dans le manga. Les scénaristes ont vraiment déployés des trésors d’imagination durant cette saison, mais ils ont apparemment tout donnés car ils se montreront sans idées nouvelles pour la suite!


Poséidon: le contre-exemple

Athéna est déjà prisonnière de Poséidon depuis la fin de la saison Asgard donc les premiers événements du manga sont supprimés. Le taureau ne perd donc pas face à Sorrento mais nous sommes gagnant car il perd contre les guerriers tigres, et Sorrento fait démonstration de sa force à Asgard; le cahier des charges est donc remplis. Cette saison est vraiment avare en nouveautée dans l’anime puisqu’il y a plus de différences avec le manga que d’ajouts.

Dans le manga, Thétis meurt en sauvant Julian Solo à la fin. L’anime se conclut moins sombrement puisqu’elle part dans l’eau en faisant des signes de main aux chevaliers de bronze, pas rancunière du tout dis donc. Pour protéger Athéna de l’attaque de Poséidon, Kanon se sacrifie dans le manga tandis que Seiya le fait dans l’anime. Ce qui change la perspective quand Milo affronte Kanon car il ne lui fait pas confiance pour protéger Athéna. Dans le manga, Milo passe pour un parano; dans l’anime, Athéna passe pour une naïve. Je ne sais pas quel version est à retenir.

Shina combat contre Thétis après la destruction du 1er pilier mais nous n’avons pas pu le visionner du tout alors que ça aurait été bien d’en voir un peu entre chaque pilier, surtout pour meubler. La discussion Sorrento/Kanon mettant en avant le général des lyumnades n’a pas lieu dans l’anime. Un dialogue est également supprimé quand Poséidon évoque un dieu pire que lui.

Vraiment c’est incompréhensible, on se demande ce qu’ils ont foutu. La version manga se révèle la meilleure à mes yeux.

De même, le dragon noir n’a pas de frère jumeau dans l’anime.


Le grand gagnant du passage à l’anime

Qui s’en sort le mieux entre les 2 supports? Il s’agit de Dante, le chevalier d’argent de cerbère qui tire vraiment partie du support anime lors de sa brève apparition.

Dans le manga, il perd contre Ikki et se fait achever par Shun.

Dans l’anime, il terrasse Shun avant de périr face à Ikki.

S’il revient dans une version cinéma, que nous réservera t-il?

Résultat de recherche d'images pour


Article de Jean-François Le Fur

Partager