Votre dédicace a bien été enregistrée
Envoyer une dédicace


Review : Tournoi intergalactique

Review 01

Partager :


Review : Tournoi intergalactique

  • Review 01 :

Tout commence en 87 avec l'obtention de l'armure de pégase par Seiya. Nous découvrons sa maîtresse Marine ainsi que Shina mais nous ignorons alors que ce sont des chevaliers d'argent ainsi que le signe de leur armures. Idem pour Aiolia qui fait une apparition en civil alors que d'après épisode G, il est censé porter son armure d'or du lion en permanence. En revanche, nous comprenons facilement que le grand pope dirige le sanctuaire. Une incohérence surprenante tient au fait que Marine montre son visage à Seiya à son départ (l’anime ne laisse aucun doute que Seiya l’a vue) alors que 1 elle n'a pas le droit et 2 Seiya ne devrait pas ensuite se demander si sa soeur se cache derrière le masque! Soyons indulgent en comprenant le contexte de l’époque: l'histoire vient d'être créé alors elle était en plein tâtonnement.

Dès le début de la rencontre sportive, nous découvrons Jabu de la licorne qui se présente logiquement en rival de Seiya : 2 chevaux légendaires en armures. Le déroulement des combats ne leur permettra de s'affronter que lors du combat final mais cela n'aura pas lieu. Alors que Seiya élimine d’abord ours et dragon, Jabu a facilement vaincu le lion, nous pensions qu'il vaincrait facilement le gentil Shun d’andromède et pourtant non. Je met au défi n'importe quel néophyte d'avoir imaginé le contraire. En revanche, le fait que le phénix arrive tardivement est très prévisible. Son entrée en scène et le vol de l'armure d'or du sagittaire enjeu du tournoi y met fin d'une manière éclatante tout en introduisant la suite. On peut s'opposer que le déroulement initial du tournoi était la finale entre Seiya et Jabu mais dans ce cas, Hyoga aurai déjà été vaincu par Seiya et n'aurait plus représenter un atout face aux chevaliers noirs. Bien qu'il faut reconnaître que le cygne n'est pas une créature impressionnante.

Un autre exemple d’improvisation : Saori dans le manga se présente comme une garce capricieuse et manipulatrice qui force Seiya a participé au tournoi avec un chantage. Bref, elle est bien loin d'être l'Athéna qu'on connaît car elle n'était sans doute pas prévue être une déesse pour qui on aurait envie de se sacrifier. La version télévisée rattrape cela en la présentant sous un jour plus humain.

En conclusion, cette première partie des chevaliers nous aura présenter 3 chevaliers d'or: lion, sagittaire (seulement l'armure) et balance. Bien qu'on ignore alors que le vieux maître de Shiryu en est le titulaire. On se demande pourquoi nous l'avoir caché sauf si c'était tout simplement pas prévu à la base. Il a été créé pour représenter un visage sympathique symbolisant une grande connaissance. La décision d'en faire un chevalier d'or a dû être prise plus tard.

Review écrite par Jean-François Le Fur


Partager :




Sécurité du formulaire calcul : 0 + 9 =



Rechercher un article




Votre collection
Actualités/Fiches/Archives/Reviews

Streaming Légal

Site radio créé avec Vestaradio. Vestaradio propose de créer une webradio facilement